Milan noir

 

Ordre

Accipitriformes

Famille

Accipitridé

Espèce

Milvus migrans

Milan noir         Milan noir

Anglais : Black Kite

De la même famille

Aigle, bondrée, buse, busard, circaete, épervier, élanion blanc, milan royal, vautour... 

Descriptif général

De taille inférieure à celle du Milan royal, cet élégant et majestueux rapace est présent en France durant sa période de nidification. Il se distingue par son vol planant, souple et léger. Cet oiseau forme de petits groupes généralement plus abondants que le milan royal. Son plumage est plus sombre et plus terne, sa queue est plus courte et moins échancrée quand elle est fermée. 

Identification et signes distinctifs

De couleur marron soutenu, pattes jaunes, bec crochu noir, tête grise striée de brun noir, ce rapace s’identifie aussi grâce à sa queue d’aronde brun-gris légèrement barrée et ses ailes coudées. En vol, sa queue lui sert de gouvernail, il l'oriente souplement pour se diriger. Le mâle et la femelle sont identiques. Les juvéniles ont une petite tête plus claire gris-brun et le dos est brun sombre avec des points pâles. Le plumage est plus varié que celui des adultes.

Habitat

Les grands arbres et les hautes falaises sont nécessaires pour la nidification. Une préférence pour les vallées, les collines boisées, les lacs et étangs où il se procure de la nourriture. 

Comportement

Il côtoie les autres rapaces et les corvidés aux abords des agglomérations en fréquentant les décharges. Les parades sont très spectaculaires. Piqués, vrilles, acrobaties et autres jeux aériens sont réalisés tout en vocalisant pour séduire sa partenaire. Migrateur, il hiverne en Afrique sous saharienne jusqu'à la mi-mars et n'est présent en France que pendant les 4 mois de la période de reproduction.

Alimentation

Charognard, la majeure partie de sa nourriture est composée de poissons morts ou faibles pris après un court piqué au ras de l’eau. Après avoir ramassé sa proie à la surface de l'eau, il l'emporte entre ses pattes puis la mange tout en continuant à voler. Il se nourrit à l'occasion, de petits oiseaux, de serpents et de rongeurs et aussi de déchets dans les décharges et de carcasses.

Chant

Long hennissement aigu mélodieux et souvent prolongé (piiiii-iii-i-ii-i-ii). Lors de la parade nuptiale il émet un sifflement tremblé. Son cri d'alarme est un kie-kikiki.

Vol

Il se compose de vols planés de faible altitude, directs avec des battements d’ailes souples et de courts piqués sur ses proies. Il plane en cerclant avec les ailes légèrement tombantes et la queue étalée. 

Nidification

Il niche en colonies. Son nid se compose de branchages, de terre et de détritus et il est souvent construit dans un grand arbre, non loin d'étendues d'eau. La femelle pond une seule fois par an de 2 à 4 œufs blanchâtres tachetés de brun entre avril et juin. Le mâle pourvoit au ravitaillement de sa partenaire qui reste dans le nid pendant la couvaison, soit environ un mois. Les petits quittent le nid après environ 6 semaines et les parents s'occupent encore d'eux pendant plus de 2 mois après leur naissance.

Espèces ressemblantes

Milan royal, busard des roseaux, aigle botté ... 

Répartition en Europe

Présent dans la majeure partie de l’Europe de mi-mars à octobre.

Présence en France

 

J F M A M J J A S O N D

Caractéristiques :

Longueur

 55 cm

Envergure

 130 à 155 cm

Poids

650 à 950 g 

Longévité

23 ans

Statut

Espèce protégée

Vie

Petits groupes

Photos