Vautour moine

 

Ordre

Accipitriformes

Famille

Accipitridé

Espèce

Aegypius monachus

Vautour moine         Vautour moine

Anglais : Cinereous Vulture

De la même famille

Aigle royal, aigle de Bonelli, aigle des steppes, busard, épervier d’Europe, épervier brun, élanion blanc, milan noir, pygargue, vautour fauve …

Descriptif général

Le vautour moine est un oiseau charognard. C’est le rapace le plus grand d’Europe, on le nomme le Géant du Ciel. Il  se différencie du vautour fauve grâce à ses ailes tenues à plat quand il plane.

Identification et signes distinctifs

L’adulte est chauve, sa tête aux replis de peau bleuâtres est plus claire que son corps et les plumes du cou sont ébouriffées en forme de collerette. La queue est courte et légèrement cunéiforme. Le bec est puissant. Les pattes sont gris-clair. Avant leur six ans, les jeunes ont la tête recouverte d'un duvet brun et sont plus sombres. Dans l'ensemble la couleur prédominante est un marron soutenu.  

Habitat

Le vautour peut vivre en plaine, plateaux ou en zone montagneuse.

Comportement

Grand planeur à l’envergure impressionnante, il est plutôt bagarreur envers les autres espèces, surtout lorsqu’il s’agit de se procurer à manger. Sédentaire, Il reste habituellement sur sa zone de nidification. Il est beaucoup moins sociable que le vautour fauve.

Alimentation

Il se nourrit de charognes, cadavres d’animaux morts. Les sites de nourrissage contribuent à faciliter sa réintroduction en France.

Chant

Il est assez silencieux mais il peut émettre des cris stridents ou miaulements lorsqu’il se trouve près d’une carcasse ou du nid.

Vol

Ce vautour pratique essentiellement le vol plané avec quelques battements d’ailes amples. Les ailes sont tenues bien à plat, à l’horizontale, avec l’extrémité légèrement tombante. C’est un spécialiste et grand connaisseur des courants ascendants. Il décrit des cercles se laissant élever sans peine.

Nidification

Sa reproduction se limite à une fois l’an (avril–juin), la ponte d’un œuf de couleur gris-clair à blanc. Son énorme nid de branchages est généralement construit au sommet d’un arbre aplati à 5 ou 20 m de hauteur. La couvaison dure environ 2 mois. Le petit reste une centaine de jours au nid et après l’envol est encore nourri quelques semaines par les parents.

Espèces ressemblantes

Vautour fauve, aigle royal...

Répartition en Europe

Après près d’un siècle de disparition en France, il a été réintroduit dans les Grands Causses (Lozère) en 1992 avec une vingtaine de couple. Une première nidification a été découverte en 1996. Il est présent en Espagne avec environ 1500 couples loin devant la Grèce qui n’en comporte qu’une vingtaine.

Présence en France

J F M A M J J A S O N D

C’est une espèce menacée, il souffre de la destruction de son habitat, du manque de nourriture, de persécution (commerce des plumes en Chine).

Caractéristiques :

Longueur

1 à 1,50 m

Envergure

2,50 à 3 m

Poids

7 à 11 kg

Longévité

25 ans

Statut

Espèce menacée

Vie

Solitaire ou petits groupes

Photos