Mésange charbonnière

 

Ordre

Passériformes

Famille

Paridé

Espèce

Parus major

Mésange Charbonnière     Avocette élégante

Anglais : Great Tit

De la même famille

Mésange Noire, Mésange Bleue, Mésange Huppée, Mésange boréale et Mésange Nonnette. 

Descriptif général

La charbonnière est la plus grande mésange, la plus connue et la plus répandue. Cet oiseau actif et peu craintif est un allié précieux des jardiniers car il consomme une grande quantité d’insectes indésirables (pucerons, chenilles, vers…). 

Identification et signes distinctifs.

Elle est reconnaissable avec sa tête noir brillant, ses joues blanc pur, son dos vert et son ventre jaune vif partagé par une ligne noire médiane. Les ailes gris bleuté comportent une étroite barre alaire blanche. Le bec assez fort est court et noirâtre. Les pattes et les doigts sont bleu-gris clair. Le mâle se différencie de la femelle grâce à son ventre plus jaune vif partagé par une raie noire plus large qui se prolonge jusqu’à la queue. le juvénile a une tête noir-vert plus terne et une joue jaune sans bordure inférieure noire complète.

Habitat

Elle vit dans les forêts d’essences mixtes et de feuillus, les bosquets, les haies, les parcs, les vergers, les jardins près des habitations et même en centre ville. Elle fréquente volontiers les nichoirs mais le taux de réussite d’une couvaison y est très faible. 

Comportement

Ce passereau sédentaire vit en groupe et est sociable en dehors périodes nuptiales. Très familier et très actif, c’est un habitué des mangeoires en hiver. Il recherche aussi très souvent sa nourriture au sol. Il ne possède pas l’agilité de ses cousines mésanges plus petites mais ses acrobaties tête en bas le long des branches sont remarquables. Il a également la capacité d’escalader les troncs à la manière des Sitelles. Pendant la période de reproduction il aime chanter bruyamment du haut d’un perchoir, bien en vue ou en vol pour délimiter son territoire ou séduire sa belle. 

Alimentation

Elle se nourrit d’insectes avec une préférence pour les chenilles surtout en période de reproduction, de graines, de bourgeons, de fruits (même à coque dure) et de graisse. Elle visite régulièrement les mangeoires.

Chant

De toutes les mésanges c’est elle qui possède le chant cristallin le plus varié, souvent annonciateur du printemps. Le son métallique de la voix du mâle émis en toute occasion lui a valu le surnom de serrurier. La femelle a un chant plus doux. Il existe différents cris : tvic incisif, i tui ti très doux, tsitu ou titipu répétitifs, tsi chré chré trille d’alarme. Il est difficile de la reconnaître par le chant car elle imite souvent celui des autres mésanges.

Vol

Il est actif et onduleux avec de brusques battements d’ailes. 

Nidification 

Elle nidifie dans des endroits improbables comme les canalisations, les pots, les boîtes aux lettres, les murs. Elle a une préférence pour les trous d’arbres créés par les pics et pour les nichoirs. La femelle construit un nid de mousse en forme de coupe,  rempli de feuilles et d’herbes et y pond en avril, mai, 5 à 11 œufs blancs lisses tachetés de brun roux qu’elle couve pendant 13 à 14 jours. Une seconde ponte peut avoir lieu mais rarement dans le même nid. Les jeunes sont nourris par les parents et prennent leur envol au bout de 18 à 21 jours. Les parents s’en occupent encore pendant 3 semaines puis éventuellement commencent une nouvelle couvaison.

Espèces ressemblantes

Mésange Bleue, Mésange Noire 

Répartition en Europe

Toute l’Europe sauf l’Islande.

Présence en France

 

J F M A M J J A S O N D

Caractéristiques :

Longueur

14 cm

Envergure

22 à 25 cm 

Poids

16 à 21 g 

Longévité

5 à 15 ans

Statut

non menacée

Vie

Groupe épars 

Photos