Pic vert

 

Ordre

Piciforme

Famille

Picidé

Espèce

Picus viridis

Pic vert         Pic vert

Anglais : Green woodpecker

De la même famille

Pic noir, pic epeiche, pic epeichette, pic mar, pic cendré,pic tridactyle, torcol fourmilier. 

Descriptif général

C’est un grand pic à plumage vert brillant assez uniforme qui pousse de longs cris sonores rappelant des rires moqueurs. Il se nourrit beaucoup plus sur les prairies que sur les arbres d'où son nom de "pic terrestre".

Identification et signes distinctifs

Il est reconnaissable à son ricanement sonore puissant et strident. De bonne taille, son plumage est verdâtre, son croupion est jaune et sa tête est surmontée d’une calotte rouge. Même madame possède une moustache, seule diffère sa couleur, rouge entourée de noir pour le mâle et toute noire pour la femelle. Son œil blanc est bordé de noir. Les jeunes sont plus clairs et tachetés de blanc. 

Habitat

Il fréquente les forêts, prairies, pelouses des jardins et vergers. On peut le trouver en montagne jusqu'à 2 000 m d'altitude.

Comportement

Il est craintif, solitaire en dehors de la période de reproduction et souvent agressif envers ses semblables. Il grimpe habilement sur les arbres à l’aide de ses ongles recourbés très solides et il se sert de ses robustes plumes caudales pour s’appuyer sur les feuillus. Contrairement aux autres pics il tambourine très peu car son bec est moins robuste. En sautillant, il recherche plutôt au sol sa nourriture favorite, les fourmis. Il est sédentaire. 

Alimentation

Il se nourrit principalement de fourmis, d’œufs et de larves. Il est souvent observé à terre sur les pelouses en train de creuser des trous avec son bec pour attraper ses proies avec sa longue langue collante mesurant plus de 10 cm. Il aime également les baies et les graines.

Chant

Cri de vol kiu-kiu-kiuk et rire un peu descendant kiakiakiakiakia. Il multiplie les chants en période nuptiale. La femelle a un chant plus court et plus doux. 

Vol

Son vol est ondulant lourd avec quelques battements d’ailes rapides, parfois planant et descendant toutes ailes fermées. 

Nidification 

A partir de fin avril et pendant deux à trois semaines le mâle et la femelle creusent une loge dans le tronc d’un vieil arbre au bois tendre ou pourri à une hauteur de 2 à 8 mètres (diamètre du trou 7 cm, profondeur 50 cm). Généralement début mai à juin la femelle y pond une seule fois 5 à 7 œufs blancs éclatants sur un lit de copeaux qu'elle couve alternativement avec le mâle pendant 15 à 17 jours. Les jeunes naissent sans plumes et aveugles, ils sont nourris par les parents, essentiellement de fourmis par régurgitation pendant 25 jours environ. Ils prennent leur envol au bout de 18 à 21 jours. Mais la nuit ils reviennent se réfugier encore au nid pendant quelques jours. Les anciennes habitations sont parfois réutilisées l’année suivante ou servent à d’autres passereaux cavernicoles. 

Espèces ressemblantes

Pic cendré, loriot. 

Répartition en Europe

Toute l’Europe sauf l’Islande, l’Irlande et le Nord de la Scandinavie. Présent en France toute l’année sauf en Corse.

A cause de la disparition des vergers, des vieux arbres et de l’emploi généralisé des pesticides et insecticides dans les jardins qui ravagent les colonies de fourmis,  le nombre de Pics verts est en diminution.

Présence en France

 

J F M A M J J A S O N D

Caractéristiques :

Longueur

30 à 33 cm 

Envergure

40 à 42 cm 

Poids

180 à 220 g 

Longévité

7 ans

Statut

En diminution

Vie

Solitaire et sédentaire 

Photos