Blongios nain

Share

 

Ordre

Ciconiiformes

Famille

Ardeidé

Espèce

Ixobrychus minutus

Blongios nainBlongios nain

Anglais : Little Bittern

De la même famille

Butor étoilé, Bihoreau gris, Héron Garde-boeufs, Crabier chevelu, Aigrette garzette, Grande aigrette, Héron cendré, Héron pourpré.

Descriptif général

C’est le plus petit des hérons européens de taille inférieure à la poule d’eau qui vit discrètement dans les roselières.

Identification et signes distinctifs

Le mâle possède un superbe plumage noir aux reflets verts sur le dos, une calotte noire, une large zone beige orangée très pâle sur les ailes, un cou et une poitrine striés beige vif. Ses fortes pattes sont verdâtres et son long bec jaune recouvert de brun devient rouge en période nuptiale. L’iris de son oeil est jaune orangé. La femelle est vêtue de brun et de fauve striés. Les jeunes ressemblent à la femelle mais ont un corps rayé de noir et de jaune.

Habitat

Il est présent dans les roselières et les zones humides, les marais, les étangs, les lacs, les glaisières, les sablières et les tourbières.

Comportement

C’est un migrateur qui arrive en France au mois de mai et repart en Afrique en août ou septembre. Le Blongios nain est en activité surtout au crépuscule et la nuit. C’est un champion du camouflage, il reste souvent raide immobile caché dans les roseaux. Parfois, seul son cri étouffé peut nous permettre de le localiser. il vit en solitaire ou en couple et est monogame.  Le mâle marque son territoire par le chant et n’hésite pas à chasser ses rivaux.

Alimentation

Il chasse souvent à l'affût, perché sur les roseaux, mais aussi en avançant lentement dans l'eau peu profonde. Il se nourrit surtout de petits poissons, de batraciens, de crevettes, d'insectes aquatiques et d'araignées.

Chant

Peu sonore, le chant est un ouor sourd et grognant répété à intervalles réguliers. Il ressemble à un croassement rauque de batracien ou à un aboiement. Le cri de vol est un kvékvékvé sec et nasal.

Vol

Son vol est puissant et régulier. Il bat lentement des ailes, la tête repliée en arrière et les pattes tendues.

Nidification

Le Blongios nain commence sa nidification au cours de la deuxième moitié de mai, en Europe. Le mâle arrive en premier sur le lieu,  marque son territoire par le chant, en chassant tous ses adversaires. Il choisit ensuite l'emplacement du nid, généralement dans les roselières, à faible hauteur, et commence sa construction. Après acceptation de la femelle le nid est achevé. Il est en forme de pyramide inversée faite avec des morceaux de roseaux séchés. Parfois avant que le nid soit complètement terminé, la femelle pond une seule fois deux à sept œufs blancs en mai/juin. La période d’incubation dure une vingtaine de jours. Les jeunes sont capables de voler un mois plus tard et s’émancipent progressivement en pêchant instinctivement.

Espèces ressemblantes

Bihoreau gris, crabier chevelu.

Répartition en Europe

Le Blongios nain vit en Europe, sauf dans le nord, dans l'ouest de l'Asie, en Afrique au sud du Sahara et en Australie. Les populations européennes hivernent en Afrique tropicale.

  

Présence en France

J F M A M J J A S O N D


Le Blongios nain arrive en France aux alentours du mois de mai et repart dès les mois d'août ou septembre.
La pollution et  la destruction des roselières menacent l’espèce qui est en fort déclin.

Caractéristiques :

Longueur

33 à 38 cm

Envergure

52 à 58 cm

Poids

125 à 150 g

Longévité

5 ans

Statut

Espèce menacée

Vie

Solitaire

Photos